Jeudi, février 22, 2018 - 16:31

À la fin de l'année dernière, Vanparijs Engineers (Hoegaarden) a reçu une double commande unique. MSD, la société internationale de soins de santé innovante avec un site important à Heist-op-den-Berg, intégrera dans les mois à venir à la fois une installation UPS (ASI) et une cogénération en collaboration avec le bureau d'ingénierie et de construction.

 

Le projet fait partie de la politique de MSD (anciennement: Schering-Plough) sur l'environnement et la durabilité visant à améliorer la sécurité opérationnelle, contribuer à l'approvisionnement énergétique durable et réduire la consommation de CO2 sur le site. D'ici 2025, MSD réduira globalement ses émissions de GES d'au moins 40% par rapport aux niveaux de 2015.

 

Une première étude de faisabilité par Vanparijs Engineers avait déjà montré en 2015 qu'il existait un potentiel de cogénération important sur le site de Heist-op-den-Berg et la même année un dossier de permis avait été initié pour la construction d'une installation de cogénération de 1560 kWe.

 

Presque en même temps, Vanparijs Engineers a mené une étude évaluant l'impact des ruptures de tension sur la qualité et la continuité des processus de production. Le département stérile de MSD est une partie critique de la production, où même les creux de tension les plus courts doivent absolument être évités. Afin de réduire le risque de ces creux de tension, l'étude proposait également quelques solutions possibles pour éviter une telle interruption. Diverses technologies ont été examinées, y compris le volant, les super-capsules et les batteries.

 

MSD collaborera pour les deux projets avec le même partenaire indépendant avec plus de 20 ans d'expertise dans la cogénération et l'alimentation sans interruption. Vanparijs Engineers, qui fait partie du groupe EDF Luminus, intégrera dans le courant de l'année 2018 un système d'onduleur hybride de 1000 KVA et une installation de cogénération de 1560 kWe dans l'infrastructure existante.

 

-          L'UPS hybride de 1000 KVA et les périphériques associés seront intégrés dans deux conteneurs entièrement isolés et ventilés à côté et dans la même version que les autres conteneurs techniques sur le parking.

-          La cogénération au gaz naturel de 1560 kWe sera intégrée hydrauliquement et électriquement dans la production et la distribution de chaleur existantes (eau 70-90 ° C et vapeur de 10 bara) sans impact sur le reste du processus de production. Il est prévu que la nouvelle installation aura un retour de plus de 86%.

 

Vanparijs Engineers travaille en étroite collaboration avec Eneria CAT (Groupe Monnoyeur) d'Overijse pour la livraison des machines.

L'UPS devrait être opérationnel au cours de l'été et le démarrage de la cogénération est prévu en novembre 2018.

Vanparijs Engineers assurera également la maintenance des deux installations et garantira la disponibilité et l'efficacité des services. La combinaison de la conception, de l'intégration, des travaux de génie civil, de la livraison des machines et de la maintenance par une seule et même partie, procure des avantages significatifs pour MSD et est la clé d'un projet réussi.