Jeudi, avril 26, 2018 - 13:19

Une étude récente de COGEN, ODE et Bond Beter Leefmilieu a montré que la cogénération peut jouer un rôle important dans la transition énergétique et la sortie du nucléaire. Les centrales de cogénération produisent de l'électricité et de la chaleur utile, ce qui signifie qu'elles consomment jusqu'à 30% moins de combustible que la production d'électricité par une centrale électrique traditionnelle et la production de chaleur avec une chaudière à gaz. D'ici 2025, environ 1000 MW de puissance électrique supplémentaire pourra être installé sous forme de cogénération.

La puissance totale de cogénération en Belgique est actuellement environ 2700 MWe. Cela correspond à l'ensemble de la capacité nucléaire de Doel et couvre environ 18% de la demande totale d'électricité belge (et même 21% pour la Flandre). Par rapport à la production séparée de chaleur et d'électricité, ces installations de cogénération permettent également des économies de carburant considérables (plus de 11 TWh ou consommation de gaz d'environ 800 000 ménages).

En vue de la fermeture ou du moins de la suppression progressive des centrales nucléaires dans notre pays, il est clair que la technologie de cogénération ne devrait pas être oubliée en tant que capacité de remplacement. Une récente analyse de COGEN (anciennement: Cogen Vlaanderen), en collaboration avec Bond Beter Leefmilieu et ODE, montre que d'ici 2025 en Belgique, 1000 MWe de capacité de cogénération supplémentaire pourront être réalisés - la capacité d'une grande centrale nucléaire - dans des usines, des entreprises, des institutions, des écoles ou pour un réseau de chauffage. Cela porterait le total des économies d'énergie primaire à plus de 15 TWh, ce qui correspond à pas moins de 40% des ménages belges raccordés au réseau gazier aujourd'hui. Plusieurs petites centrales sont également beaucoup moins vulnérables et beaucoup plus fiables qu'une grande (et ancienne) centrale nucléaire et elles sont plus faciles à contrôler, de sorte qu'elles s'intègrent parfaitement dans le futur paysage énergétique.

En raison de son efficacité énergétique, de sa flexibilité, de sa contrôlabilité et de sa fiabilité, la cogénération est un complément idéal aux sources d'énergie renouvelables telles que l'énergie éolienne et solaire et la technologie peut également être utilisée pour maintenir l'équilibre du réseau électrique. De plus, la cogénération elle-même peut également être alimentée par une source d'énergie renouvelable. De nos jours, il s'agit principalement de biogaz ou de biomasse, mais la production de gaz synthétique (Power-to-Gas) est en plein développement. De plus, la cogénération a beaucoup de potentiel dans des solutions plus orientées vers l'avenir, telles que les réseaux thermiques et les réseaux intelligents.

Le ministre flamand de l'Énergie, Bart Tommelein, a déjà exprimé son soutien aux petites installations décentralisées telles que la cogénération en tant que partie de la capacité de remplacement des centrales nucléaires. Dans d'autres pays européens également, la cogénération est déjà une pièce importante du puzzle de l'énergie durable, pourquoi pas aussi en Belgique?

 

Vanparijs Engineers se spécialise dans les installations de cogénération de 100 kWe à plusieurs MWe et collabore étroitement avec COGEN. Voulez-vous savoir comment nous pouvons vous aider avec le démarrage de votre projet de cogénération? N'hésitez pas à nous contacter. Nous vous guidons dans toutes les étapes du processus!